Exposition "Moselle–Sarre : le charbon à l’origine de l’Europe ?" au Musée de la Mine à Petite-Rosselle

29/04/2017 - 31/12/2017
PETITE-ROSSELLE

Enrichie de nombreuses pièces d’exposition et explorant de nouveaux aspects, l’exposition permet aux visiteurs de redécouvrir l’histoire mouvementée et riche de la Moselle et de la Sarre, en mettant l’accent sur le rôle clé que joua le charbon. De nombreuses pièces uniques documentent le quotidien des familles lorraines et sarroises. Quant aux photomontages réalisés en grand format, ils invitent les visiteurs à penser l’histoire et l’avenir de la Moselle et de la Sarre voisine. Réalisée en coopération avec l’Institut sarrois de Géographie, l’exposition est ouverte au grand public ainsi qu’au public scolaire.

La Sarre et la Moselle ont exploité durant plusieurs siècles le même gisement de charbon. Avant d’être un élément fédérateur, en partie à l’origine de la création de la Communauté européenne du charbon et de l’acier en 1952, le charbon fut un enjeu géopolitique lors des guerres qui secouèrent l’Europe entre la fin du XVIIIe siècle et le milieu du XXe siècle.

L’exposition, qui avait été inaugurée en mai 2015, retrace les rattachements successifs de la Sarre et de la Moselle et du gisement de charbon sarro-lorrain. L’exposition permet de comprendre pourquoi le charbon sarro-lorrain a été un enjeu industriel dans le règlement des conflits, mais aussi un élément de stimulation des échanges entre la France et l’Allemagne, sur le plan technique, mais aussi artisanal, culturel et institutionnel. De manière plus globale, le charbon a joué un rôle clé dans les échanges sociaux et linguistiques et a contribué à construire une histoire commune entre la Moselle et la Sarre. De même, l’exposition donne à voir la place qu’a occupée le charbon dans les biographies complexes et mouvementées des mineurs et de leurs familles.

A partir du 29 avril, le public pourra découvrir une exposition enrichie de nouvelles pièces et approfondissant certains aspects de cette question historique. La prolongation de l’exposition a été rendue possible par la coopération entre Laetita Gigault du Musée Les Mineurs Wendel et Delf Slotta, Directeur de l’Institut sarrois de Géographie (Institut für Landeskunde im Saarland, IfLis). La coopération entre les deux institutions a déjà donné lieu à plusieurs manifestations communes, notamment à des ateliers photos et à des expositions.

Parmi les nouvelles pièces d’exposition figurent des pièces uniques, prêtées gracieusement par Delf Slotta. Les visiteurs pourront découvrir des lampes de mineurs de différentes époques, des verres et chopes d’apparat, des statues de Sainte-Barbe ainsi que des objets du quotidien tels que des jouets d’enfants ou des disques.

Des photomontages de grande dimension viendront symboliser les liens entre le passé, le présent et l’avenir. Des photos réalisées en Moselle et en Sarre dévoilent les facettes multiples de l’histoire minière commune aux deux régions. Aidés par un code de couleurs, les visiteurs pourront deviner de quel côté de la frontière les photos furent prises. D’autres photos permettront de se projeter dans l’avenir et d’envisager à quoi ressemblera bientôt la région Moselle–Sarre.

Informations pratiques

La visite de l’exposition « Moselle–Sarre : le charbon à l’origine de l’Europe ? » est incluse dans le prix du billet d’entrée au Musée Les Mineurs Wendel.