Exposition "Prima finium propagatio. Thionville, première conquête du règne du roi Louis XIV" au Musée de Thionville

24/02/2018 - 20/05/2018
Musée de la Tour aux Puces Cour du château - 57100 THIONVILLE

En ce XVIIe siècle, l’Europe est à feu et à sang. Tandis que la guerre de 30 ans ravage de nombreuses provinces, la France retravaille ses frontières terrestres contre l’Espagne de cette époque qui encercle le pays. Thionville, comme Montmédy ou Luxembourg, sont alors des forteresses ibériques. Les batailles de 1639 et 1643 marquent le destin de la ville dont les fortifications marquent l’admiration du jeune prince de Bourbon. Le Traité des Pyrénées de 1659 ratifie le marquage définitif des frontières du Nord et du Sud.

Louis XIV reprend en main la destinée de Thionville : signe de son intérêt, il y séjourne trois fois en 1657, 1673 et 1681. Autrefois siège de prévôté, la ville dépend désormais du baillage de Metz et des Trois Evêchés. Les ordres religieux étrangers sont expulsés et remplacés par des clercs venant de France. Mais ce que la ville perd en prérogative administrative, elle le gagne en puissance militaire.

Recluse jusque-là sur la rive gauche de la Moselle, Thionville prend bientôt ses marques sur la rive droite par un pont couvert. Elle est désormais une ville frontière française convoitée par les empires voisins. La garnison ainsi que l’espace dévolu aux forces armées croissent énormément. Ses fortifications sont bientôt doublées et le successeur du roi soleil, Louis XV, augmentera d’autant la superficie de la cité.

Musée de la Tour aux Puces

Cour du Château à Thionville

musees(at)mairie-thionville.fr

http://www.tourauxpuces.com

03 82 82 25 52 / 49

Entrée libre

 

Le musée de la Tour aux Puces vous accueille (sans expositions temporaires) :

•    du mardi au vendredi de 14h à 17h,

•    le samedi et dimanche de 14h à 18h.