Plombières-les-Bains

Situé au sud-est du département des Vosges, le canton de Plombières-les-Bains constitue une zone de contact entre la Montagne vosgienne et la Vôge méridionale d'une part, entre la Lorraine et la Franche-Comté d'autre part.

Le vaste territoire des communes du Val d'Ajol, de Ruaux et de Bellefontaine est caractérisé par la présence d'un nombre inhabituel de croix de chemin, témoins d'une pratique sans faille depuis la fin du Moyen-âge jusqu'à l'an 2000.

C'est aussi dans ce canton qu'est conservé un nombre significatif de « chalots », greniers à grains construits en bois et attestés dans cinq communes des Vosges et de Haute-Saône.

La présence d'une eau abondante a permis l'essor de l'industrie métallurgique dès l'époque moderne puis du textile à partir des années 1830.

Les conditions géologiques ont fait de Plombières-les-Bains une ville thermale attestée dès l'Antiquité romaine. Si l'architecture de villégiature reste d'une sobriété certaine, les bains offrent, à l'étude, une typologie démontrant la variété des solutions architecturales choisies pour accueillir et soigner avec efficacité les curistes venus de la France et de l'Europe. Pour les distraire, fut créé un ensemble de promenades, de parcs et d'équipements diversifiés du casino au cinéma.

 

Vers le haut

Diffusion des données

Publication dans les collection nationales :

  • Malinverno (Bruno) et Doyen (Jean-Pierre), L'ancienne métallurgie dans le département des Vosges, Images du Patrimoine n°50. - Metz :  Ed. Serpenoise, 1988. - 64p

Articles

  • Bouvet (Mireille-Bénédicte), « L'humble louange des arts : saint Blaise à Bellefontaine », in Annales de l'est - Dossier : Des saints et leurs images, 2002, n°2, p.91-108
  • Bouvet (Mireille-Bénédicte), « Architecture et urbanisme à Plombières dans le premier quart du XIXe siècle »,  In : Journées d'études vosgiennes (25-26 septembre 2004 ; Plombières-les-Bains). L'Empire dans les Vosges et à Plombières. Epinal : Société d'émulation des Vosges, 2005. p. 67-86
  • Guillaume (Jacques), « Le Bain national à Plombières-les-Bains », in : Journées d'études vosgiennes (25-26 septembre 2004 ; Plombières-les-Bains). L'Empire dans les Vosges et à Plombières. Epinal : Société d'émulation des Vosges, 2005. p. 87-98
  • Bouvet (Mireille-Bénédicte), « Esquisse d'une histoire de l'architecture thermale de Plombières-les-Bains », in Le pays lorrain : L'eau en Lorraine, mars 2006, n°1, p.107-114
  • Bouvet (Mireille-Bénédicte) et Guillaume (Jacques), « Plombières thermale, un siècle de chantier architectural », « La gendarmerie de Plombières-les-Bains », « Le Bain national de Plombières »,  « Le Bain Napoléon et le Grand Hôtel de Plombières », «  La gare de Plombières-les-Bains (aujourd'hui casino) » in Chantiers privés, chantiers publics. L'expérience architecturale dans les Vosges, 1800-1920 : catalogue / Exposition. Epinal, Archives départementales. 2007-2008. - Epinal : Conseil général des Vosges, 2007. - 144.
  • Bouvet (Mireille-Bénédicte), « Habiter la villégiature thermale : le cas de Plombières-les-Bains « , in
  • Vosges, terre de tourisme. Du siècle de Montaigne à nos jours (1500-2000) : catalogue / Exposition. Epinal, Archives départementales. 2010-2011. - Epinal : Conseil général des Vosges, 2010. - 187 p.
  • Bouvt (Mireille-Bénédicte), « De la glacière à glace naturelle à la glace de Plombières : un patrimoine caché », in Romarici Mons : bulletin de liaison des membres de la société d'histoire locale de Remiremont et de sa région, juin 2012, n°64, p.16-17
  • Bouvet (Mireille-Bénédicte), « Retenir les touristes autour des eaux des Vosges. L’offre de loisirs des stations thermales (1830-1950) In : Colloque (10-11 mai 2011 ; Epinal). Vosges, terre de tourisme. Du siècle de Montaigne à nos jours (1500-2000). Epinal : Conseil général des Vosges, 2012. p. 82-91
  • Bouvet (Mireille-Bénédicte), Prendre les eaux ou s'adonner aux plaisirs de la table ? In : Colloque (octobre 2015 ; Pont-à-Mousson).Boire et manger en Lorraine de l’antiquité au XXIe siècle. A PARAITRE.

Notices versées dans les bases nationales du Ministère de la Culture et de la Communication:

Vers le haut